Outils pour corriger tes textes – Partie 1

Partie 1 – Correcteurs automatiques

Si le seul correcteur que tu utilises pour corriger tes textes est celui qui vient avec ton traitement de texte, lis ce texte, c’est juste pour toi!

Voici une liste d’outils qui peuvent t’aider dans la correction de tes textes. Cependant, j’aimerais t’avertir qu’aucun de ces outils ne corrige à 100 % les textes. Eh! oui! même Antidote laisse des fautes. La meilleure option reste de faire réviser ses textes par une réviseure linguistique.

Un correcteur ou les outils que je te présente ici ne vont pas tout corriger : ils vont venir souligner des erreurs possibles. Tu dois donc en connaître quand même un peu aussi sujet de la grammaire. Parfois, leurs suggestions pourraient te faire «commettre» une erreur.

Outils recommandés

Antidote

Le meilleur outil sur le marché est Antidote et il est québécois! Il vaut amplement le prix. Tu peux l’installer facilement et il est accessible dans les logiciels de traitement de texte (et autres logiciels) et sur ton navigateur. En plus, il y a maintenant une version pour mobile. Tout pour t’aider à corriger tes textes facilement!

Il suffit de le paramétrer adéquatement pour que son utilisation soit entièrement profitable. Ce logiciel reconnaît aussi la particularité du français québécois. Si d’autres outils décrits plus bas ne reconnaissent pas l’existence de certains mots, Antidote les reconnaîtra.

Réglage des paramètres d’Antidote

Il est payant, mais si j’avais à te recommander un outil, c’est celui-ci que je te recommanderais d’acheter.

Le Robert

Si tu vis en Europe, Le Robert est sûrement ce qu’il te faut. Ça ressemble beaucoup à Antidote. Il s’intègre à d’autres logiciels et il est payant. Comme les prix sont semblables à Antidote, je te conseille d’y aller avec le produit québécois si tu vis au Québec ou que tu as à écrire davantage à des Québécois ou Canadiens francophones.

Le Robert a une version d’essai gratuit d’une durée d’un mois si ça te dit.

Correcteurs gratuits

Scribens

Impressionnant pour un correcteur gratuit. Il a même trouvé une faute qu’Antidote n’avait pas détectée. Cependant, il y a des erreurs détectées par Antidote que Scribens n’a pas réussi à trouver. De tous les correcteurs gratuits, c’est selon moi (et mes tests) la meilleure application.

Comme tous les correcteurs gratuits que je te présente ici, le hic, c’est que tu dois copier-coller ton texte. Pour le tester, c’est par ici!

Reverso

Contrairement aux autres outils présentés plus haut, Reverso corrige automatiquement sans te demander ton avis. Mais, ne t’inquiète pas : Reverso souligne les changements faits en te donnant des explications. Reste que parfois, la décision n’est pas nécessairement la bonne.

Le Bon Patron

C’est à la limite de «l’acceptable». Il trouve des erreurs, mais en laisse passer quand même certaines importantes. Il donne tout de même de bonnes explications.

Oublie ça!

Le dictionnaire ou correcteur de Microsoft

N’importe qui qui utilise ton traitement de texte peut modifier le dictionnaire ou le correcteur. Ses explications sont très faibles. Ça vaut ce que ça vaut, c’est-à-dire rien. C’est comme un ami qui te dit qu’il est bon en français, il était en enrichi au secondaire vlà 20 ans…

Le Cordial

Cet outil se trouve sur le Web et est gratuit. Il trouve des erreurs, mais en laisse passer beaucoup trop. Dans un de mes textes-tests, il manquait 2 pronoms sujets «il». L’application Cordial a détecté qu’il manquait un «il», mais a oublié de souligner le manque du premier «il».

Français facile

Le site Web de Français facile répertorie de nombreux exercices pour apprendre le français. Il offre aussi un outil pour la correction, mais seulement pour l’orthographe. Donc, tu fais mieux d’utiliser un autre outil gratuit.

Dans la partie 2, je présenterai les dictionnaires et autres outils éducatifs en ligne comme la Banque de dépannage linguistique.

 

%d blogueurs aiment cette page :