Pédagogie inversée en formation professionnelle

Vous avez peut-être déjà entendu ces termes : pédagogie inversée ou classe inversée. Mais, c’est quoi au juste? Les apprenants qui enseignent au formateur? aux autres apprenants? ou si c’était tout simplement que l’ordre logique d’enseignement est inversé?

Pédagogie inversée

Classe traditionnelle

Dans une classe traditionnelle, l’enseignant ou le formateur donne les informations, le contenu ou les théories devant le groupe : il joue un rôle actif. Pendant, les apprenants restent assis, écoutent et prennent des notes : ils jouent un rôle passif.

En formation professionnelle ou entreprise, l’apprenant écoute le formateur et retourne travailler à ses tâches. Lorsqu’il vient le moment de mettre en pratique ce que l’apprenant a vu dans sa formation, il est possible qu’il rencontre quelques difficultés. Mais comme la formation est terminée, il n’y a pas moyen de demander conseil au formateur.

Classe inversée

Dans une classe inversée, l’enseignant va inverser sa planification d’enseignement-travail. En gros, il va demander aux élèves d’étudier la matière à la maison et de faire les « devoirs » dans la classe. En fait, on parle de réaliser les activités qui demandent moins cognitivement à la maison, la théorie, puis de réaliser ce qui est plus demandant cognitivement, les devoirs et les exercices, dans la classe. L’enseignant peut ainsi personnaliser son intervention avec l’élève.

Et en formation professionnelle

Comment peut-on appliquer la pédagogie inversée en formation professionnelle? Évidemment, il peut avoir plusieurs options selon la durée de la formation et du sujet de la formation. Par exemple, un formateur pourrait demander à ce que les apprenants visionnent du contenu théorique par vidéo de façon asynchrone. De cette manière, les apprenants auraient déjà vu la matière à leur arrivée dans la salle de formation. Le formateur pourrait ainsi se concentrer sur des activités pratiques comme des jeux de rôles ou vraiment la pratique avec des objets si c’est l’utilisation d’une nouvelle machine.

Distanciel ou présentiel

On est porté à croire que la pédagogie inversée pour être plus facilement applicable dans une formation en présentiel, mais elle pourrait très bien fonctionner en distanciel dans une formation synchrone.

En distanciel, il y a des plateformes qui offrent la possibilité aux formateurs de créer des équipes de travail et de les mettre dans des salles privées. Le formateur peut faire le tour de chacune des salles. C’est un bon moyen et une bonne occasion de faire un travail d’équipe, mais aussi des jeux de rôles.

Les technologies ont permis à la pédagogie inversée de revenir en force. Il existe plusieurs outils d’apprentissage pour transmettre de la théorie de façon asynchrone.

  • Vidéos.
  • Balados.
  • Textes.

Après l’écoute ou la lecture, il peut être intéressant et très profitable de faire remplir un questionnaire en ligne pour l’apprenant pour voir quelle notion ce dernier a bien assimilée et celle dont il serait préférable de revenir en début de classe ou rencontre.

Pour plus d’informations

Vous pouvez consulter la page Wikipédia Classe inversée.

Ce site Web, Classe inversée, est consacré exclusivement à la pédagogie inversée.

Pour voir une vidéo (en anglais sous-titrée en français) d’un homme qui a lancé un mouvement aux États-Unis, cliquez ici Salman Khan : Utilisons les vidéos pour réinventer l’éducation.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :